Author Topic: L'Ecriture Cybernétique Par Auto-Suggestion Téléphonique  (Read 905 times)

Muggu

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Posts: 5
  • Toujours les troènes y étaient déjà.
    • View Profile
    • muggu.tk
OU La naissance du poète-machine : un nouvel horizon pour l'überrealizm

Muggu

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Posts: 5
  • Toujours les troènes y étaient déjà.
    • View Profile
    • muggu.tk
Re: L'Ecriture Cybernétique Par Auto-Suggestion Téléphonique
« Reply #1 on: July 29, 2014, 16:21:39 »
SERAIT-CE ?

Soliloque pour une andouillette par Félix et Jules





Par la jouissance des arroseurs aussi la fin du coup de physique a fait un moment donné.
Leur drogue qui se passe bien avec le temps passe vite quand on peut être un jour de suite.
Qui est le premier à avoir des nouvelles pour un peu plus tard et que les plus attendus en tout utilisent?
Genre de remarque que tu as bien dormi mais c'est bon pour demain soir si vous voulez faire la bruyère.
Comme un petit message pour gagner des moules à la fin de la boisson.
Le monde est en fait partie des gens qui ont été inscrits depuis la fin.
Ô combien de temps en tant que ça ne marche sur les casques bleus de la première place!
Mais il faut que j'aille voir les deux premiers jours de la gare de Joinville.
Grâce à ce que tu es en plus de la pièce jointe au cours des arroseurs aussi.
Hors des idées qui ne sont pas encore plus que les autres.
Sans doute le monde est en retard pour la radio du Nagara.
Un seul mot et il est parti pour les chants révolutionnaires.
Ou des plantes qui ont été tuées par la première place du classement général au détriment des idées.
Contact espagnol voudrait blesser.
Je ne s'agit plus.
Pendant une journée sans doute à son tour le temps est venu.
Laisse tomber; nous sommes un abribus.
Des éclairs occupent l'escalier.
Des éclats occultent l'escalade.
Uniquement sur les casques aux yeux bleus ou alors à quoi sert un espace?
Leur indépendance fut de suite aux autres ce que j'ai eu.
Nuit blanche pour que je pense à saint Paul dans le train.
L'asperité qui trompe ce qu'aux eux nous ne plaidons. Et l'absence commence autant.